Tag Archives: puf

Discussions autour du Manuel d’Assurance, partie 3

Après la discussion il y a deux semaines, avec Gilles, et la semaine avant, avec Patrick, je mets en ligne un dernier billet, reprenant un échange que nous avions, tous les trois, avec Patrick Thourot et Gilles Bénéplanc, l’automne dernier, et l’équipe d’Annie (qui s’occupe de formation au sein du groupe Séroni, et News Assurances Pro) pour parler du Manuel d’Assurance,

Le livre est toujours en ligne sur le site des PUF.

Discussions autour du Manuel d’Assurance, partie 2

La semaine passée, j’avais mis en ligne un premier post, reprenant une discussion que nous avions, avec Patrick Thourot et Gilles Bénéplanc, l’automne dernier, avec l’équipe d’Annie (qui s’occupe de formation au sein du groupe Séroni, et News Assurances Pro) pour parler du Manuel d’Assurance,

Petite information au passage… les PUF ont mis en vente la version électronique (non disponible dans les premiers mois qui ont suivi la parution du livre, étrangement…)

Recension du Manuel d’Assurance

Jolie recension de notre Manuel d’Assurance, paru cet automne, par Daniel Zajdenweber dans le dernier numéro de Risques

Les métiers de l’assurance, à l’instar des métiers de la finance en général, évoluent constamment et rapidement. Un manuel faisant le point pour les professionnels de ce secteur et les étudiants est donc un bienfait qu’il convient de signaler. En 57 chapitres répartis en cinq parties, tous les aspects de l’assurance sont couverts avec un souci permanent de clarté et un minimum de jargon, qu’ils relèvent des mathématiques, du droit, de la philosophie politique, de la réglementation ou de l’économie. De plus, chaque chapitre s’achève sur un court résumé et une bibliographie tout aussi courte ce qui facilite l’accès aux notions abordées (de « accident » à « vulnérabilité »), lesquelles sont indexées à la fin de l’ouvrage. (à suivre)

Qu’est-ce que l’assurance ?

Avec un peu de retard, je profite de ce moment de relâche pour mentionner une entrevue, parue chez Dalloz Actualités,  avec Rodolphe Bigot et Amandine Cayol.

Quel est l’intérêt d’aborder les mécanismes de l’assurance de manière multidisciplinaire en 2022 ?

Depuis une dizaine d’années, on a l’impression que l’univers des risques est en forte expansion dans nos sociétés, et qu’il croît avec le niveau de développement. Jusqu’à récemment, il y avait une attitude générale de désintérêt à l’égard des principes et des techniques de couverture des risques ou de transfert de ces risques, que ce soit à des tiers, à des assureurs, à des réassureurs, aux marchés financiers ou encore à la puissance publique. La demande sociale de protection augmente avec l’accumulation de richesses, l’information des citoyens, et la dangerosité réelle ou ressentie des technologies. Par ailleurs, le débat sur le rôle de l’État et l’implication des finances publiques dans la protection des citoyens est désormais largement ouvert. Les techniques et les modalités de gestion de l’assurance sont donc des éléments importants de l’analyse du fonctionnement de la société. Malgré cet intérêt collectif, force est de constater que les techniques de la gestion des risques sont souvent méconnues par le grand public, y compris chez bon nombre d’étudiants, auxquels les fondamentaux sont généralement exposés sporadiquement, dans des formations spécialisées trop tôt (droit, économie, mathématiques et science en général) alors même que l’assurance offre des perspectives importantes de développement de l’emploi. Ainsi, l’assurance nécessite par nature une approche multidisciplinaire : mathématiques et actuariat, économie, mais aussi droit et sciences de l’ingénieur. à suivre