De la démarche scientifique en période de crise

Dans une conférence donnée le 13 février 2020[i], intitulée contre la méthode, Didier Raoult affirmait « moi je n’ai jamais fait d’essais randomisés […] faire ça sur des maladies infectieuses, ça n’a pas de sens ». Cette vision était reprise dans une tribune plus détaillée, où face à « la méthode » (et « aux mathématiques »), Didier Raoult défendait (ce qu’il appelait) « la morale [et] l’humanisme » du serment d’Hippocrate. Comme il le rappelle, faire des groupes de contrôle, c’est « dire au malade qu’on va lui donner au hasard soit le médicament dont on sait qu’il marche, soit le médicament dont on ne sait pas s’il marche » (Raoult (2020a, 2020b)). Alors que cette méthode d’expériences randomisées est aujourd’hui saluée dans toutes les disciplines – comme le rappelle le prix Nobel d’économie attribué en 2019 à Esther Duflo, Michael Kremer et Abhijit Banerjee – comment un chercheur peut-il prendre une telle position, aujourd’hui ? Continue reading De la démarche scientifique en période de crise