Category Archives: Research

The taboo of the exponential

For Carl Sagan, “if you understand exponentials, the key to many of the secrets of the universe is in your hand”. But not everyone seems ready to unlock the secrets of the universe. Thus, in mid-November 2021, more than 18 months after the beginning of the SARS-COVID 19 pandemic, the Minister of Health stated “the circulation of the virus has accelerated for a few weeks now, with an increase of 30% to 40% per week. We are not yet in a so-called exponential phase” (quoted in Ouest France (2021)). Since an increase at a constant rate is precisely the definition of “exponential growth”, one may wonder about this statement, which reveals either a lack of numeracy on the part of our leaders, or an element of language, with the word “exponential” becoming a taboo word that should not be mentioned?

(this is the English tranlation of a post published in January 2022)

Continue reading The taboo of the exponential

Modeling contagion

Two years after the beginning of the COVID-19 pandemic, due to the SARS-CoV-2 virus, we have all become (pseudo)-experts in contagion models. But beyond diseases, these models based on networks of interactions between people are also commonly used to describe the spread of a computer virus, of social norms, of an idea or a rumor in a society, or of an economic crisis, as Kucharski (2020) reminds us.

(this is the English tranlation of a post published in April 2022)

Continue reading Modeling contagion

Are there acceptable deaths? or how to end a pandemic

Zylberman (2021) noted that “this pandemic began with the first case, but it will not end with the last case (…) one cannot date the end of a pandemic and the beginning of an endemic. Yet, in mid-April, the French president slipped in an interview (Garnier (2022)) that “society [is] on its way out of COVID” implying that the SARS-CoV-2 pandemic was over. At the same time, the virus was still killing more than 100 people a day, according to official statistics. While it is legitimate to question what exactly is a “COVID death“, it may seem surprising that 100 deaths per day (for more than three consecutive months) were met with such indifference, and that such a level was interpreted as the end of the pandemic.

(this is the English translation of a blog post published a few days ago)
Continue reading Are there acceptable deaths? or how to end a pandemic

Y-a-t-il des morts acceptables ? ou comment finir une pandémie

Zylberman (2021) notait « cette pandémie a commencé avec le premier cas, mais elle ne se terminera pas avec le dernier cas (…) on ne peut pas dater la fin d’une pandémie et le début d’une endémie ». Pourtant, mi-avril, le président français a glissé dans une entrevue (Garnier (2022)) que « la société [est] en sortie de COVID » laissant entendre que la pandémie de SARS-CoV-2 était terminée. À la même époque, le virus tuait encore plus d’une centaine de personnes par jour, selon les statistiques officielles. S’il est légitime de s’interroger sur ce qu’est précisément un « mort de la COVID », il peut sembler étonnant que 100 morts par jour (pendant plus de 3 mois consécutifs) aient suscité autant d’indifférence, et qu’un tel niveau soit interprété comme la fin de la pandémie.
Continue reading Y-a-t-il des morts acceptables ? ou comment finir une pandémie

Equité et discrimination en assurance

Mercredi 18 mai, j’interviendrai au séminaire de la chaire PARI, à Paris, dans les locaux de la CCR, pour parler d’équité et de discrimination en assurance… Les slides sont en ligne.

En poursuivant la discussion abordée dans “L’équité de l’apprentissage machine en assurance” (co-écrit avec Laurence Barry), nous présentons un aperçu des problèmes auxquels les actuaires sont confrontés lorsqu’ils traitent de la discrimination. Depuis le début de leur histoire, les assureurs sont connus pour utiliser des données pour classifier et tarifer les risques. En tant que tels, ils ont été confrontés très tôt au problème de l’équité et de la discrimination associées aux données. Cette question devient de plus en plus importante avec l’accès à des données plus granulaires et comportementales, et évolue pour refléter les technologies et les préoccupations sociétales actuelles. En examinant les débats antérieurs sur la discrimination, nous montrons que certains préjugés algorithmiques sont une version renouvelée de préjugés plus anciens, tandis que d’autres semblent inverser l’ordre précédent. Paradoxalement, alors que la pratique de l’assurance n’a pas profondément changé et que la plupart de ces biais ne sont pas nouveaux, l’ère de l’apprentissage automatique ébranle encore profondément la conception de l’équité en matière d’assurance. (Cette présentation s’appuiera également sur un rapport qui sera bientôt publié par l’Institut Louis Bachelier).

Modéliser la contagion

Deux ans après le début de la pandémie COVID-19, due au virus SARS-CoV-2, nous voilà tous devenus (pseudo)-experts en modèles de contagion. Mais au delà des maladies, ces modèles basés sur des réseaux d’interactions entre personnes sont aussi couramment utilisés pour décrire la propagation d’un virus informatique, de normes sociales, d’une idée ou d’une rumeur dans une société, ou d’une crise économique, comme le rappelle Kucharski (2020).

Continue reading Modéliser la contagion

Journée COVEA sur l’équité en assurance

Jeudi, je profitais de ma semaine parisienne pour participer à une journée organisée par COVEA sur le théme de l’IA et de confiance, et sur l’éthique et l’équité en assurance . Mes slides sont en ligne. Par rapport à la première intervention (en janvier dernier) j’ai pu parler de contrefactuel, de suivi des modèles, et d’interprétations et d’explicabilité

C’est la première fois que je me retrouve également croqué par un dessinateur (Stéphane de Mouzon) lors d’une intervention de ce genre (sans être un exposé de séminaire, c’était technique).

Sinon, quelques photos de l’évènement,

(merci David Cortes pour les photos)

Exposé à Nanterre sur les accidents corporels

Lundi midi, je serais (physiquement) à Nanterre, au séminaire Laws, Institutions and Economics et je présenterais des travaux sur la modélisation des accidents corporels (en assurance automobile) en France. Les slides sont en ligne. Il est largement inspiré des travaux mené avec Enora Belz dans sa thèse. J’espérais avoir des données à jour, mais la signature de la convention a trainé (on va donc rester sur les données de 1997 à 2014). Ca sera l’occasion de revenir sur l’idée d’avoir des barèmes pour l’indemnisation des accidents corporels, et l’abandon récent de DataJust. Mais je ferais probablement un billet de blog sur le sujet, avec un peu de chance, avant lundi… à suivre donc…