L’incertitude empêche-t-elle de prendre des décisions ?

Cet article, publié dans le dernier numéro de la revue Risques, a été co-écrit avec Nicolas Marescaux.

Récemment, une chronique sur France Info citait un décideur politique, exprimant sa frustration envers le Conseil d’orientation des retraites (COR). Selon lui, le COR, « en définissant plusieurs scénarios prévisionnels, a empêché tout consensus sur la nécessité (ou non) d’une réforme ». Cette déclaration, bien que centrée sur la polémique de la réforme des retraites, soulève une question plus large : comment naviguer et communiquer efficacement dans un environnement incertain, surtout lorsqu’il s’agit de prendre des décisions cruciales ? Cette question est d’autant plus pertinente lorsqu’on la met en parallèle avec la récente demande de moratoire sur la recherche en intelligence artificielle et les réformes réglementaires liées au changement climatique. L’incertitude, en créant un flou ou un manque de confiance dans les informations disponibles, rend-elle plus ardue la recherche d’un accord ou d’un consensus sur une question donnée ? Et par extension, freine-t-elle le processus de prise de décision ? (à suivre)



Cite this blog post
Arthur Charpentier (2023, October 5). L’incertitude empêche-t-elle de prendre des décisions ? Freakonometrics. Retrieved May 18, 2024, from https://doi.org/10.58079/ovmv

One thought on “L’incertitude empêche-t-elle de prendre des décisions ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.