Intervention au séminaire TransNum de Sciences Po

Vendredi, j’interviendrai avec les collègues de la chaire PARI au séminaire TransNum à Sciences Po, à Paris, sur le thème Des risques individualisables ? Enjeux et limites pour le secteur assurantiel. 

Depuis la fin du XVIIIe siècle, l’industrie assurantielle repose sur un principe de mutualisation : tous (ou en tout cas un grand nombre) cotisent pour se couvrir contre un risque qui ne frappera que quelques-uns. La différence entre les sommes cotisées et celles qui sont versées rémunèrent les assureurs, dont le modèle économique repose sur la mobilisation d’outils mathématiques – les probabilités – dont le développement accompagne celui de cette industrie. L’arrivée des données massives est-elle susceptible de remettre en cause ce modèle ? La discussion sera menée d’un triple point de vue : historique, épistémologique et économique.

Les slides de mon intervention sont en ligne.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.