Minuit, l’heure du crime ?

Il y a quelques jours, j’étais invité par Rémi pour me rendre au poste de police pour discuter de la possibilité de consulter quelques données. Et Rémi m’a donné un historique de près d’un million d’appels téléphonique d’urgence, sur Montréal, passés au cours des six dernières années. Histoire de prendre un peu en main les données, j’ai voulu regarder (inspiré par une remarque de Rémi) si minuit était vraiment une heure de crime1

Ce dont je dispose ce sont les heures d’appels d’urgence (le fameux 911), avec un code (formellement, le code indiqué par la personne lors de l’appel, pas celui établi par la patrouille une fois sur place). Globalement, la distribution des appels (par seconde) au cours de la journée ressemble à ça,

avec les six années en noir, 2005 en bleu et 2010 en rouge (histoire de visualiser une stabilité temporelle).
On peut aussi se focaliser sur les causes données lors de l’appel, afin de voir quel criminel commet un crime à minuit. Par exemple, pour les alarmes consécutives à un cambriolage, on obtient la répartition suivante,

Manifestement, minuit est un creux en matière de cambriolage. N’en déplaise à Arsène Lupin. Les hold-ups, eux aussi surviennent pendant la journée,

Les intrusions-effractions aussi

Sinon, de manière générale, les infractions au code criminel surviennent en fin de journée (mais baissent en fin de soirée)

et les conflits, suivent la même distribution

Autrement dit, les conflits surviennent quand on rentre du travail… mais pas à minuit. En revanche, si on commence à regarder les appels pour signaler descoups de feux, ils surviennent un peu après les conflits… mais un peu avant minuit.

Ah, mais finalement je crois que j’ai trouvé le crime qui survient à minuit,

Et dans ma base, cela correspond au code 063, ce qui signifie trouble à la paix. Autrement dit, si un appel arrive au 911 à minuit, c’est rarement pour signaler un (vrai) crime (au sens de ceux qu’on trouve dans les polars), mais plus pour signaler un problème de beuverie (que l’on peut aussi trouver chez Ian Rankin d’ailleurs). Damned ! Moi qui pensait résoudre des crimes avec mes séries de chiffres…
.
1 Je n’ai pas réussi à trouver d’où pouvait sortir cette idée reçue. En lisant le dernier Ian Rankin (ou plutôt la dernière enquête de John Rebus), je me suis fait la réflexion que dans beaucoup d’enquêtes, les policiers arrivaient vers minuit. J’ai eu l’impression que c’était aussi souvent le cas dans bon nombre d’épisodes de séries télé “policières” (CSI, Castle, Bones, ). En fait si quelqu’un sait où je pourrais trouver une base avec des dates de décès des personnages dans les séries policières ou des polars, je suis preneur.


4 thoughts on “Minuit, l’heure du crime ?”

  1. merci pour ce superbe blog qui nous permet d’apprendre des milliards de choses !

    je me demandais toutefois s’il y avait un impact du changement d’heure sur ce “minuit” ? est-un minuit biologique ? au soleil ? à la montre ?

  2. Ok,
    sinon dans l’article de Gill, il semble bien qu’il y ait un pic à minuit pour les crimes avec armes à feu. Figure 1, panel de droite (http://artsci.wustl.edu/~jgill/pape…)
    Les données sont sur son site (http://artsci.wustl.edu/~jgill/pape…)

    RÉPONSE: pour moi le pic est un peu plus tôt… mais c’est l’heure d’appel au 911 qui est indiqué, et dans le papier de Gill (que je reprendrais un peu dans un billet plus long je pense) on ne sait pas trop. Mais je suis plus tôt que la constatation par une patrouille par exemple. L’autre soucis est l’heure. Certains pays sont décalés par rapport à d’autres. A Paris par exemple, je me souviens être allé plusieurs fois au resto à 23 heures… minuit est le début de la soirée… Pas à Montréal ! Donc le lieu a une influence (mais je ferais ça dans un autre billet également).

  3. Je suppose que tes courbes représentent des estimation de la densité par noyau ou un autre estimateur non paramétrique du même genre. J’imagine que les estimations sont sensibles au découpage du temps. Si on considérait une journée de 6 heure du matin à 5 h 59 le lendemain au lieu de 0h 00 à 23h 59, on obtiendrait des estimations sensiblement différentes.
    Par exemple, dans le découpage actuel, un crime qui a lieu à 0 h 01 n’influence pas l’estimation du nombre de crime à 23 h 59, alors qu’en toute rigueur, il le devrait. A mon avis, ton estimateur sous estime le nombre de crime à minuit.

    Il existe apparemment des méthodes pour traiter ce genre de problèmes. Voir notamment ce document de Jeff Gill http://artsci.wustl.edu/~jgill/pape… publié dans Political Analysis en 2010.

    RÉPONSE: c’est un estimateur a noyau effectivement, donc sensible de la fenêtre (il n’y a pas de découpage de temps, je travaille a la seconde près). Effectivement, les estimateurs à noyau sont mauvais sur les bords car il y a un biais multiplicatif d’un demi. Aussi, pour contourner le problème, j’ai simplement concaténé 3 jours identiques (observations X, X+1 et X-1) et fait une estimation à noyau là dessus. Je me contente ensuite de représenter au milieu, en multipliant ma densité par 3. C’est simple, mais au moins ça marche car je suis sur la journée. Autrement dit, j’ai des raccords sur les bords. Et mes estimateurs doivent estimer sans biais la densité. Étant un grand fan des estimations à noyau beta, j’aurais pu utiliser ça, mais il reste le choix de la fenêtre qui n’est pas simple. Mon estimateur n’est pas forcément le meilleur, mais il ne doit pas être trop mauvais, y compris sur les bords.

  4. Merci pour cet intéressant billet. On trouve un schéma assez proche pour le 311 à NY http://www.wired.com/magazine/2010/
    La question qui reste en suspend : minuit l’heure du crime “non signalé” ?

    RÉPONSE: effectivement… Mais dans ce cas je ne pourrais pas faire grand chose, hormis renvoyer à de la fiction… ce que je conseille d’ailleurs, en particulier la dernière enquête d’Harry Borsh (9 dragons, entre Hong Kong et L.A.) ou celle de Rebus (toujours à Édimbourg).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.