70% des salariés français touchent moins de 1 500 € par mois ?

Hier, @Louisa_A me demandait de commenter l’information comme quoi “70% des salariés français touchaient moins de 1 500 € par mois“. Tout d’abord, rappelons que selon l’INSEE, en 2008, le salaire médian net en France est de l’ordre de 1655 € par mois pour un temps plein (cf ici par exemple). Comme c’est la médiane (je renvoie ici pour une bonne blague du nouvel obs sur la médiane, comme quoi il ne faut pas toujours croire ce qu’on lit), c’est que 50% des français touchent ce salaire, ou plutôt toucheraient ce salaire s’il travaillaient à temps plein…. Le hic est que généralement l’insee normalise les données, et ne parle que de taux plein…

Mais heureusement l’insee met aussi a disposition des bases, en particulier la base dads2007, ici, avec un fichier de 25Mo (zippé) , contenant près de 2 millions d’observations, dont le temps travaillé en 2007 et le salaire (ou plutôt une tranche de salaire). Le code est plutôt simple (même si j’ai travaillé sur la première moitié de la base, suite à des soucis d’importation sur mon petit portable),

> library(foreign)
> base=read.dbf("D:\\r-data\\salaries07.dbf")
> TRANCHE=c(0,100,300,600,1000,1300,2000,3000,
+ 4000,5000,7000,9000,11000,12500,14000,16000,
+ 18000,20000,24000,30000,1000000000)
> salinf=TRANCHE[1:20]
> salsup=TRANCHE[2:21]

Bref,
on peut récupérer des salaires médians, par temps plein (afin de voir si nos données sont représentatives), en notant qu’un temps plein c’est 1820 heures dans l’année (cf ici)

> Xinf=salinf[base$TRNNETO+1]/base$NBHEUR_TOT*1820/12
> Xsup=salsup[base$TRNNETO+1]/base$NBHEUR_TOT*1820/12
> quantile(Xinf,.5,na.rm=TRUE)
 50% 
1484.745 
> quantile(Xsup,.5,na.rm=TRUE)
 50% 
1685.185

Comme nous ne sommes pas trop loin des 1655 indiqués, j’aurais tendance à faire confiance à nos chiffres (en se plaçant proches de la borne supérieure d’ailleurs). Mais si on travaille sur le revenu, et pas le revenu pour un temps plein, les chiffres sont un peu différents,

> Xinf=salinf[base$TRNNETO+1]/12
> Xsup=salsup[base$TRNNETO+1]/12
> quantile(Xinf,.5,na.rm=TRUE)
 50% 
1333.333 
> quantile(Xsup,.5,na.rm=TRUE)
 50% 
1500

Pour revenir à nos moutons, si on s’intéresse à la proportion des français qui touchent moins de 1500 € par mois, j’obtiens

> mean(Xinf<=1500)
[1] 0.6118895
> mean(Xsup<=1500)
[1] 0.5236287

C’est à dire qu’à la louche, je pense que 55% des français touchent moins de 1500 € par mois. A condition que les chiffres soient en net. Si la citation parlait du brut, ça correspond en gros à du 1200 € par mois, et on a alors les proportions suivantes,

> mean(Xinf<=1500*.8)
[1] 0.4215607
> mean(Xsup<=1500*.8)
[1] 0.3143752

D’ailleurs un petite remarque sur ces histoires de revenu et de temps de travail. Si le temps travaillé par mois et le salaire horaire étaient des variables indépendantes, j’aurais pu faire des calculs rapides à partir de la distribution du temps de travail. Malheureusement, ces deux données ne sont pas indépendantes. Pour s’en convaincre, calculons le produit des espérances (salaire moyen horaire par temps moyen travaillé par mois) et l’espérance du produit (revenu moyen)

> Xinf=salinf[base$TRNNETO+1]/base$NBHEUR_TOT*1820/12
> Xsup=salsup[base$TRNNETO+1]/base$NBHEUR_TOT*1820/12
> mean(Xinf[Xinf<1000000000000],na.rm=TRUE)*
+ mean(base$NBHEUR_TOT/1820)
[1] 1609.669
> mean(salinf[base$TRNNETO+1])
[1] 16832.14

qui ne sont manifestement pas égaux. On a même un dépendance positive entre le salaire horaire et le temps de travail mensuel.  On retrouve ici le fait que les personnes qui effectuent les travaux avec les salaires horaires les plus bas sont aussi celles qui travaillent le moins. D’un point de vue technique, pour étudier les inégalités temps de travail/revenu horaire, c’est un peu compliqué à cause du produit. C’est pour ça qu’avec Stéphane Mussard on avait introduit la décomposition  des mesures d’inégalités pour des inégalités multiplicatives, ici. Mais on sort du cadre du papier, et ma réponse serait que non, je doute que la personne soit de bonne foi (la seule source que j’ai trouvé sur internet donnant ces chiffres était ici).


3 thoughts on “70% des salariés français touchent moins de 1 500 € par mois ?”

  1. Je ne comprends pas pourquoi tu définis Xinf et Xsup et pourquoi tu ne calcules pas directement les quantiles sur la variable de salaire.

    REPONSE: car je n’ai pas le salaire, j’ai la tranche de salaire… j’ai donc supposé dans un cas que 100% des personnes de la tranche sont sur le niveau inférieur, et dans l’autre que 100% sont sur le niveau supérieur… OK j’aurais pu mettre une distribution uniforme des revenus sur la tranche, mais en gros, ça devrait revenir à prendre la moyenne de ces deux bornes…

  2. Mais est ce que vous avez compté les CDD à temps partiel et qui touchent moins de 800 euros et qui sont compté par l’ANPE ou qui sont inscrits à l’université ? Est ce que vous avez compté les RMIstes et les retraités ? Est ce que vous avez compté les étudiants qui n’ont pas de revenu ?

    REPONSE: du calme Liliane….. Je n’ai compté personne: comme je le dis dans le billet, j’ai utilisé un million d’observations d’un base de l’insee, en ligne ici. J’ai utilisé le fichier salarié issu d’un échantillon au 1/12e de la population, comme le détaille la description ici. “Le fichier détail DADS 2007 – postes et salariés – est réalisé à partir d’un échantillon au 1/12e des données individuelles anonymisées issues de l’exploitation statistique des Déclarations Annuelles des Données Sociales (DADS).” Et depuis 2002, les indemnités de chômage sont intégrées dans les revenus salariaux. Et comme le rappelle le document en ligne ici, tout salarié soumis à traitement ou salaire fait l’objet d’une DADS, et donc figure dans ma base (enfin, a  une chance sur 12 de figurer dans la base que j’ai téléchargé). Plus précisément le champ est détaillé page  1. Par contre non, les retraités ne sont pas dedans, ils ne sont plus salariés…. et les étudiants ne travaillant pas non plus…. Mais mon titre n’était pas trompeur, je n’ai promis de ne parler que des “salariés“.

  3. En bref, en salaire net, pour les temps complets et le temps partiels ça fait 70 pour cent des travailleurs si on ajoute les chômeurs, ça fait un max de monde qu’a pas de pognon.

    REPONSE: pardon, les chômeurs sont inclus dans ces statistiques…. j’ai des personnes qui n’ont pas travaillé pendant l’année 2007 ici…. Et non, en salaire net (car c’est ce que j’ai) et en incluant les temps partiels (c’est  ce que je fais en ne corrigeant pas les données comme le fait par la suite l’insee), ça fait 55% environ… pas 70%….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.