Qui a eu l’idée d’élargir les trottoirs en France ?

J’étais tombé l’autre jour sur un joli dessin expliquant pourquoi les policiers et les syndicats n’estimaient jamais le même nombre de manifestants, avec une explication scientifique, et vaguement rationnelle, ici.

C’est  effectivement joli… et on retrouve un rapport de 3 dont pas mal de monde semble parler, sauf que si c’était vrai, le rapport entre les estimations de la police et des syndicats devrait être stable d’une manifestation à l’autre, non ?
Si on compare le 19 mars dernier (ici) et le 16 octobre (), on arrive aux chiffres suivants,

Les traits pointillés sont la droite de régression. La courbe en trait plein et la régression (passant par l’origine car on cherche un rapport de proportionnalité) en prenant en compte un effet taille, i.e. en introduisant des poids différents dans ma régression. J’ai pris la taille des villes, autrement dit, plus la ville est grosse, plus je donne un poids important au rapport… L’idée étant d’intégrer un effet médiatique, même si la pente n’est plus le ratio moyen…  Avec cette dernière méthode, j’obtiens des pentes de 4,06 pour mars, et 6,12 pour octobre… ce qui est à un peu différents des rapports nationaux mentionnés sur le site du monde, i.e. (3 millions selon les syndicats et 1,2 selon la police, en mars, contre  2,5 millions contre 825 milliers l’autre jour). Notons qu’on peut vérifier rapidement que ce n’est pas un problème statistique, les valeurs sont sensiblement différentes, si l’on compare les distributions des estimateurs..

Bref, quelque chose semble avoir changé entre ces deux dates…. la taille des trottoirs ?



Cite this blog post
Arthur Charpentier (2010, October 18). Qui a eu l’idée d’élargir les trottoirs en France ? Freakonometrics. Retrieved June 14, 2024, from https://doi.org/10.58079/ouf7

3 thoughts on “Qui a eu l’idée d’élargir les trottoirs en France ?”

  1. Le coefficient entre les 2 nombres serait stable si les deux résultaient d’une même méthode de décompte.

    Or tout le monde sait que le chiffre des syndicats est complètement pipeauté (vous avez vu le sujet du Petit Journal là dessus?).

    Donc la différence entre les 2 dates est à demander aux syndicats. Moi je dirais qu’ils veulent toujours obtenir grosso modo le même total qque soit le nb réel de manifestants, donc quand il y a peu de manifestants leur nombre est d’autant plus faux.

    Ou encore, le maquillage des chiffres des syndicats est saisonnier. En automne ils mentent plus qu’en printemps. Il faudrait avoir les chiffres des années précédentes.

    REPONSE: je n’ai pas la moindre idée de ce qu’est le “petit journal“, désolé… et si vous avez ces chiffres, je serais ravi de tester votre affirmation quant à la saisonnalité, ça m’amuserait !

  2. Deux remarques :
    1/ Peut-on en conclure que dans les grandes villes (ayant plus de poids dans votre régression) les rues sont des avenues avec des trottoirs proportionnellement moins larges que la chaussée ?

    2/ pourquoi met-on les manifestants en rouges ? et pas en jaune ou en vert ? ;o)

    N.B. : Je ne suis pas certains qu’il faille prendre ces remarques au premier degré.

    REPONSE: en fait, je suis en train de retravailler le billet car les poids me tracassent depuis hier… et oui il y a manifestement des trottoirs plus larges dans les grandes villes (ca c’est un résultat intéressant). Le choix de la couleur n’est généralement pas neutre… mais réponse actuelle serait que je fais des graphs aux couleurs des Canadiens de Montréal (Go Habs Go !), mais moi non plus je ne fais pas trop dans le premier degré 🙂

  3. Pourquoi ne fait-on pas de sondage pour estimer le nombre de manifestants en posant simplement la question “Avez vous participé à la manifestation du 12 octobre ?” ? Il me semble que ce serait beaucoup plus simple et en plus on pourrait corréler les réponses avec d’autres variables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.