Pricing Game (100% Actuaires)

Début Novembre, avec Romuald Elie et Jérémie Jakubowicz, on devrait animer lors la journée 100% Actuaires un “pricing game“. Nous mettons à disposition une base de données, en assurance automobile, avec 2 ans d’observations, avec 100,000 polices d’assurance. Chaque équipe doit envoyer des propositions de primes pour un peu plus de 36,000 assurés potentiels, pour la 3ème année, en RC automobile (matériel et corporel, les deux informations – fréquence et coût – étant dans les bases mises à disposition).

On jouera ensuite le rôle de courtier (ou de comparateur de prix) entre les différentes équipes (avec un principe assez simple, l’assuré choisi l’assureur le moins cher, tous offrant les mêmes garanties, ou quelques autres variantes pour pimenter un peu l’analyse). Le descriptif complet est en ligne.

Les codes R pour lire les bases sont les suivants

> training <- read.csv2(
+ "http://freakonometrics.free.fr/training.csv")
> dim(training)
[1] 100021     20
> pricing <- read.csv2(
+ "http://freakonometrics.free.fr/pricing.csv")
> dim(pricing)
[1] 36311    15

Tout le monde peut participer, inutile d’être inscrit à la journée pour m’envoyer quelque chose ! Par contre, je veux (comme indiqué dans le descriptif) une base avec le numéro de police, et la prime proposée, mais aussi le code et un rapide descriptif de la méthodologie, et des variables utilisées. Rendez-vous en Novembre pour l’analyse des résultats du jeu.


2 thoughts on “Pricing Game (100% Actuaires)”

  1. Je pense que l’on peut aussi introduire la notion de frais pour rendre le jeu plus proche de la réalité. On peut imaginer 3 types de frais, 1 somme fixe quelque soit la part de marché qui représente des frais fixes obligatoires pour avoir accès au marché. Des frais proportionnels par prime et enfin le plus intéressant serait d’autoriser les compagnies d’assurance à “dépenser” une somme d’argent pour le marketing. En fonction de la somme que la compagnie choisit d’attribuer au marketing (par rapport aux autres ou en absolue), elle augmentera la probabilité d’être choisi par le client même si son prix n’est pas le meilleur, mais en contre-partie elle aura plus de frais à supporter et sera donc moins compétitive en moyenne.
    Je pense que ce dernier type de frais n’est pas simple à rajouter mais il peut apporter un relief marrant au jeu 🙂

    1. peut être ex-post ?

      on va commencer par quelque chose de simple, pour la première édition, mais j’avoue qu’autoriser à dépenser une certaine somme d’argent pour baisser les primes sur certains catégories serait amusant (sans aucune contrainte a donné des résultats un peu décevant – mais riches en interprétations – au dernier jeu, à Singapore !)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.