Marc Levy n’utilise que 150 mots ?

L’intérêt des voyages en avion, c’est que ça offre beaucoup de temps pour lire… Et comme j’avais fini mon polar arrivé à Paris, je me suis rabattu sur la version papier de Rue89. Et un article m’a beaucoup plus, où l’on apprenait que les hommes ne pouvaient pas lire Marc Levy… Ne l’ayant jamais lu moi même je ne suis pas apte pour juger, mais une raison évoquée était qu’il utilisait trop peu de mots… En particulier, l’article reprenait une déclaration de François Busnel qui affirmait (ici) “Ces livres sont cousus de fil blanc et écrits avec 150 mots. C’est comme la série Les Feux de l’amour.”

Ah, voilà une affirmation qui m’intéresse en tant que statisticien… combien les écrivains utilisent de mots dans leurs romans…?

Si on regarde Le Voleur d’Ombre, il contient environ 64 000 mots, en tout. Parmi ces mots, on en compte 6 830 uniques (en sachant qu’ici abandonnèrent,abandonne et abandonnait, par exemple, sont considérés comme différents). Le code R est d’ailleurs assez simple,

> livre=scan("Levy-Marc-Le voleur d'ombres.txt", 
+ what=character())
> minlivre=tolower(livre)
> TABLE=rev(sort(table(minlivre)))
> length(TABLE)
[1] 6827
> length(livre)
[1] 64122
> D1=data.frame(mot=names(x),N=as.numeric(x),
+ Freq=as.numeric(x)/sum(x)*100)

(je tiens à préciser que j’ai remplacé les virgules, les points, les apostrophes, etc par des espaces, dans le texte de base afin de récupérer dans le fichier simplement des mots, sans symboles – et j’ai transformé les mots pour n’avoir que des minuscules).

Histoire de comparer avec d’autres auteurs, j’ai pris un auteur plus ancien (pour éviter les soucis de droits d’auteurs, car les textes se trouvent en ligne), à savoir Théophile Gautier, et plus particulièrement son Capitaine Fracasse (oui, on reste dans les pavés). En tout, 127 177 mots, dont 15 595 uniques. Si on compare les courbes de Lorentz, on obtient le graphique suivant,

Les 20 mots les plus fréquents sont (en nombre et surtout en fréquence) respectivement

cbind(D1[1:20,],D2[1:20,])
    mot    N      Freq mot    N      Freq
1    de 2310 3.6025077  de 6284 4.9411450
2    la 1591 2.4812077  et 3862 3.0367126
3    je 1534 2.3923147  la 3720 2.9250572
4     à 1270 1.9805995  le 3235 2.5436989
5    le 1165 1.8168491   à 2429 1.9099365
6    et 1121 1.7482299 les 2214 1.7408808
7   que 1096 1.7092418   d 2192 1.7235821
8     j  889 1.3864196  un 2075 1.6315843
9     l  873 1.3614672   l 2055 1.6158582
10   un  857 1.3365148 une 1678 1.3194210
11   en  780 1.2164312  en 1497 1.1770996
12   me  736 1.1478120  il 1494 1.1747407
13  pas  701 1.0932285 des 1455 1.1440748
14  les  665 1.0370856  se 1178 0.9262681
15   il  654 1.0199308 que 1085 0.8531417
16 elle  653 1.0183712  du 1072 0.8429197
17   tu  596 0.9294782 qui 1064 0.8366293
18   ai  588 0.9170020 son  971 0.7635028
19 dans  549 0.8561804   s  922 0.7249739
20    d  542 0.8452637  qu  915 0.7194697

On retrouve malgré tout que Marc Levy utilise une autre manière d’écrire, qu’il utilise beaucoup le je ou le moi (par rapport à Théophile Gautier). Mais critiquer car il utilise peu de mots me semble un peu léger…. il semble en utiliser autant que des vrais grands écrivains….


4 thoughts on “Marc Levy n’utilise que 150 mots ?”

  1. ” Je suis d’ accord avec votre résultat : ” l’ arc bandé” ,instinctivement ;F.Busnel est .d.. et je ne regarde plus SA grande librairie = la jalousie engendre la médiocrité pour qui la pratique ! et en plus ,vous êtes un homme !Bravo pour votre …Intelligence .Bonne continuation.”

  2. Intéressant. Même si on peut imaginer que ton échantillon n’est pas super représentatif… deux auteurs ne font pas une population quand même 🙂

    REPONSE: tout à fait, je n’ai jamais prétendu à l’exhaustivité ! par contre j’ai mis les codes et n’importe qui peut maintenant étudier la fréquence des mots dans un livre, et construire une courbe de Lorenz… Mais je peux continuer si tu veux…

  3. Un bon outil pour visualiser les mots les plus utilisés dans un texte est Wordle : http://www.wordle.net/ (avec notamment une option pour ne pas afficher les mots de liaison).

    RÉPONSE: merci ! je vais essayer de voir comment ça marche… je voulais faire une étude sur les quotidiens mais ils passent leur temps à couper les mots (et donc c’est dur de faire un comptage car un mot coupé donne deux mots). Pour l’instant je vais continuer sur les trucs simples car j’ai fini par écraser Windows sur mon EeePC, et avec Ubuntu je me sens un peu perdu… autant pour faire du html que pour faire du R…. Je vais me réhabituer tranquillement…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.