Tiens voilà, la pluie. Ah! quel sale temps. Où est-il l’été ? l’été où est-il ?

Dans Les cafards, de Jo Nesbø, Harry Hole (qui vient d’Oslo pour ceux qui n’ont pas dévoré la série) s’entend dire à un moment qu’à Bangkok, les discussions quotidiennes portent rarement sur “la pluie et le beau temps” pour la bonne raison que le climat est assez prévisible à Bangkok (par contre on parle quotidiennement du trafic routier). J’avais évoqué ici l’idée reçue que nous avions, sur le fait que le temps à Rennes n’est pas si changeant que ça. Et je me suis rendu compte depuis que nous sommes à Montréal que le temps pouvait vraiment changer d’un jour sur l’autre (et encore, paraît-il, je n’ai rien vu).
Alors tout d’abord, pour ceux qui en douteraient, la température à Rennes, et à Montréal, ça n’est pas vraiment la même chose,

pour Montréal, alors que pour Rennes on obtient (je précise mais je pense qu’on aurait deviné sans)

Autrement dit, on a une dispersion presque deux fois plus grande à Montréal. Si regarde également les variations (min/max) dans la journée, on obtient, pour Montréal les courbes suivantes,

avec enrouge, la valeur moyenne (sur 15 ans) du maximum observé dans la journée, et enbleu, la valeur moyenne du minimum. A Rennes, on retrouve le fait que la dispersion est relativement faible,

En fait, les choses sont encore pire quand on regarde les quantiles, i.e. le pire minimum observé dans 10% des cas (les plus froids) et le pire maximum observé dans 10% des cas (les plus chauds);

à  Montréal, alors qu’à Rennes, on est beaucoup plus resserrés,

Mais ces pires de cas ne sont pas obtenus dans la même journée, on ne peut pas en dire grand chose. Si on veut aller un peu plus loin, on peut regarder la dispersion dans la journée (i.e. différence entre le minimum et le maximum). On note qu’il est assez stable à Montréal (toujours d’environ 10 degrés)

alors qu’à Rennes, la différence est de 5 degrés l’hiver, contre 10 degré l’été,

Mais surtout, si on regarde la variation d’un jour sur l’autre, danns 90% des cas, on varie de +/- 8 degrés, sur la température moyenne journalière,

avec pas mal de cas un peu extrêmes, avec des variation de 10 ou 15 degré d’un jour sur l’autre sur la température moyenne, alors qu’à Rennes, on a plutôt +/- 5 degrés (avec très peu d’évènements extrêmes, car j’ai tronqué les ordonnées afin de mieux voir au centre)

Bref, je ne suis pas prêt de m’arrêter de parler longtemps de la pluie et du beau temps !



Cite this blog post
Arthur Charpentier (2010, September 28). Tiens voilà, la pluie. Ah! quel sale temps. Où est-il l’été ? l’été où est-il ? Freakonometrics. Retrieved May 18, 2024, from https://doi.org/10.58079/ouey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.