De la pérennité des systèmes de retraites

Exposé au R.I.S.K. Symposium à la Caisse des Dépôts à Paris, sur le fonctionnement des systèmes de retraites, dans une table ronde sur “Conditions de pérennité du système des retraites“.

J’étais invité à une table ronde avec David Adam (de la Banque de France) et Frédéric Planchet (de Winter et associés). Je continue à m’interroger sur ma légitimité dans un tel débat (face à des interlocuteurs qui connaissent mille fois mieux le sujet que moi), mais il y a bien un ou deux points sur lesquels je devrais pouvoir rebondir. Enfin j’espère. En tous les cas, mes slides sont ici.

Le thème de la journée (qui s’articulera autour de quatre tables rondes) sera la “résilience” (comme le montre le flyer que j’ai reproduit en haut). Pour ceux qui ne connaissent pas ce mot (j’en faisait partie jusqu’à ce qu’on me demande de participer à des exposés sur ce sujet), il s’agit de “la capacité des sociétés, des institutions et de l’opinion à encaisser des chocs et à rétablir un fonctionnement normal de la vie courante“, pour reprendre les termes de Jean Claude Mallet dans un livre blanc sur la sécurité et la défense nationale, publié en 2008.

En fait, ce qui m’a surpris en tant qu’économiste (je ne reviendrais pas sur le débat initié sur certains blogs pour savoir si oui ou non j’étais un économiste), c’est le parallèle tellement simple que l’on peut faire entre les interrogations sur les systèmes de retraites, et le débat qui a lieu ces jours-ci sur le réchauffement climatique. Ou comment piloter sur du très long terme quand on a du mal à faire des prévisions à un tel horizon. D’ailleurs sur le climat, je renvoie en particulier vers le rapport Stern (ici ou ) sur la problématique de l’actualisation (qui se retrouve à l’identique dans la problématique du pilotage des systèmes de retraites).
Bref, pour ceux qui veulent ces choses intelligentes sur le sujet, rien ne sert de venir m’écouter parler, mais je renvoie vers le très beau livre que je pourrais citer comme Charpentier (2009) dans ma bibliographie. Mais je ne pourrais pas faire illusion longtemps: il s’agit d’un travail remarquable (je trouve) de François Charpentier – avec qui je ne crois pas avoir de lien de parenté (proches en tous les cas).


One thought on “De la pérennité des systèmes de retraites”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *