« Plus un pays est égalitaire et prospère, moins on trouve de femmes en sciences »

Je suis tombé sur cette phrase au détour d’un article cet après midi, dans La Presse,

« Plus un pays est égalitaire et prospère, moins on trouve de femmes en sciences. C’est difficile à comprendre »

et j’avoue que je suis surpris. Surpris que cette relation soit forte, et significative, au point de l’énoncer comme une loi. Je ne sais pas comment se mesurent l’égalité et la prospérité, mais j’ai tenté l’espérance de vie à la naissance, sur http://data.uis.unesco.org/. Et “researchers FTE” (nombre de chercheurs en équivalents temps plein), femme divisé par le total, pour avoir un ratio de femmes en “Science, technology and innovation“. J’ai du mal à observer la relation décroissante…

A moins d’enlever une dizaines de pays à faible espérance de vie à la naissance (dont le Burundi, l’Éthiopie, la Gambie, l’Inde, Madagascar, le Pakistan, le Togo).

Si quelqu’un sait comment voire cette étonnante relation décroissante, je suis preneur !


2 thoughts on “« Plus un pays est égalitaire et prospère, moins on trouve de femmes en sciences »”

Leave a Reply to Arthur Charpentier Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.