Category Archives: 2017-2018

Variables Catégorielles et Modèle Logistique

Petit complément, suite aux coquilles qu’il y avait dans les slides, sur une propriété de la régression logistique quand on régresse sur des variables catégorielles. On était sur la base des avocats

> avocat <- read.table("http://freakonometrics.free.fr/AutoBI.csv",header=TRUE,sep=",") > avocat$CLMSEX <- factor(avocat$CLMSEX, labels=c("M","F")) > avocat$MARITAL <- factor(avocat$MARITAL, labels=c("M","C","V","D")) > avocat=avocat[!is.na(avocat$CLMSEX),]
> attach(avocat)
> sum((ATTORNEY==2)&(CLMSEX=="F"),na.rm=TRUE)/sum(CLMSEX=="F",na.rm=TRUE)
[1] 0.5256065
> sum((ATTORNEY==2)&(CLMSEX=="M"),na.rm=TRUE)/sum(CLMSEX=="M",na.rm=TRUE)
[1] 0.4453925

Autrement dit, la proportion d’hommes qui se sont fait représentés par un avocat est de 44.539%, et la proportion de femmes 52.56%. On peut visualiser le tableau croisé ci-dessous

> tab=xtabs(~ATTORNEY+CLMSEX,data=avocat)
> require(vcd)
> mosaic(tab, shade=TRUE, legend=TRUE)

Quand on fait une régression linéaire (Gaussienne), on retrouve ces probabilités dans les valeurs de coefficients: pour les femmes, on a 44.539%, et pour les hommes, on a la différence avec les femmes (cette dernière modalité étant la modalité de référence ici)

> reglm = lm((ATTORNEY==2) ~ CLMSEX, data=avocat)
> summary(reglm)
Coefficients:
Estimate Std. Error t value Pr(>|t|)
(Intercept) 0.44539 0.02060 21.620 < 2e-16 ***
CLMSEXF     0.08021 0.02756 2.911  0.00367 **

C’est ce que l’on a ci-dessous

> sum(coefficients(reglm))
[1] 0.5256065
> coefficients(reglm)[1]
(Intercept)
0.4453925

On a un résultat similaire avec une régression logistique

> reglogit = glm((ATTORNEY==2) ~ CLMSEX, data=avocat,family=binomial)
> summary(reglogit)
Coefficients:
Estimate Std. Error z value Pr(>|z|)
(Intercept) -0.21930 0.08312 -2.639 0.00833 **
CLMSEXF      0.32182 0.11097  2.900 0.00373 **

même si les coefficients n’ont pas la même interprétation. En transformant ces coefficients, on retrouve très exactement les mêmes valeurs

> exp(sum(reglogit$coefficients[1:2])) /(1+exp(sum(reglogit$coefficients[1:2])))
[1] 0.5256065
> exp(reglogit$coefficients[1]) /(1+exp(reglogit$coefficients[1]))
(Intercept)
0.4453925

Désolé pour la typo.

Actuariat de l’Assurance Non-Vie #3

Mardi, seconde partie du cours d’actuariat, avec les modèles de classification le matin, mais l’après midi, on devrait commencer les modèles de comptage. Les slides sont en ligne.

Le matin, je dois intervenir 15 minutes à l’IHP vers 9 heures, dans un colloque sur Artificial Intelligence for Fintech and Insurtech: si le RER traîne un peu trop, entre Luxembourg et Lozère, j’aurais peut-être 5 minutes de retard….

Base de Données, Devoir d’Actuariat

Pour les deux premiers devoirs du cours d’actuariat de l’assurance non-vie, on utilisera les mêmes données, dont le descriptif complet est en ligne ici. La première base d’aprrentissage est aussi en ligne

> base=read.csv2("http://freakonometrics.free.fr/PG3/PG_2017_SURV_YEAR0.csv")
> dim(base)
[1] 87545 32
> table(base$survenance)

FALSE TRUE
76371 11173

On reviendra en cours mardi prochain sur les attendus, mais l’idée sera de modélisation la variable survenance. Pour se second projet, on passera à la modélisation de la prime pure.

Actuariat de l’Assurance Non-Vie #2

Mardi, on commencera le cours d’actuariat, avec un cours d’introduction le matin, mais l’après midi, on attaquera plus sérieusement, avec une mise en bouche, avec les modèles de classification (de type {survenance} vs {non survenance} d’accident). Là encore, les slides sont en ligne.

Je parlerais aussi du premier devoir, qui portera sur les modèles que nous (re)verrons ici.

 

Actuariat de l’Assurance Non-Vie #1

Reprise du cours d’assurance non-vie à l’ENSAE la semaine prochaine. Les slides sont en ligne dans le fichier ENSAE-2017.7z, pour la globalité des slides, sinon je mettrais les liens au fur et à mesure (en corrigeant les typos, voire en rajoutant des sections, si besoin), avec cette semaine les slides pour l’introduction du cours. Et pour illustrer, j’ai emprunté quelques images au très beau livre Karambolage d’Arnold Odermatt.