Métadonnées et vie privée, l’équation insoluble?

Dans le cadre de la série d’articles (sur le thème des données) que j’édite sur variances.eu (le blog d’ENSAE Alumni), Yves-Alexandre de Montjoye –  @yvesalexandre – revient sur le thème métadonnées et vie privée, l’équation insoluble?

À l’image du texto, les comptes-rendus d’appels ou CRA, autrefois uniquement destinés à des fins de facturation, ont de loin dépassé leur but premier. Il est devenu clair au cours des derniers cinq ans, que ces métadonnées, littéralement “données à propos des données”, étaient utiles pour bien plus que juste la facturation. Connaître, même de manière anonyme, qui téléphone ou qui envoie un texto, à quel moment, et de quel endroit est une source d’information exceptionnelle sur nous-même et la société dans laquelle nous vivons.

Les comptes-rendus d’appels (CRA ou CDR en anglais) ont déjà été utilisés par des chercheurs pour étudier les vecteurs de propagation d’épidémies comme la malaria [1] ou de réaliser des recensements de population en temps réel [2]. Au-delà du monde de la recherche, l’utilisation commerciale de ces données est déjà en plein essor aux États-Unis et ailleurs, comme en témoigne le programme “precision insight” de Verizon ou FluxVision d’Orange.

Le potentiel de ces données ne doit cependant pas nous faire oublier que chacune d’entre elles est produite par une personne passant un appel, recevant un texto d’un ami ou effectuant un déplacement. Les CRA contiennent des informations détaillées et potentiellement sensibles sur le comportement, les habitudes de déplacement, ou encore le style de vie d’une personne.

Permettre la collecte et l’utilisation des données en respectant la vie privée des utilisateurs passe souvent, d’un point de vue pratique mais aussi légal, par leur “anonymisation”. L’idée est en effet que si les données ne sont pas associées à un individu, les informations qu’elles contiennent ne peuvent pas lui nuire.

[à suivre…]


One thought on “Métadonnées et vie privée, l’équation insoluble?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *